La Friche

Rencontre orchestre & choeurs de jeunes
Ouvert à tous jeunes musiciens de deuxième et troisième cycle dans l'âge limite de 25 ans, l'effectif global d'environ 60 musiciens respectera un équilibre instrumental cohérent.

Pour ses dix ans d'existence, les Jeunes Symphonistes proposent un nouveau projet original en partenariat avec l'INECC Mission Voix Lorraine, l'Union de Woippy, le Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné Eurométropole de Metz, la Cité musicale-Metz et Les Rencontre de Saint-Ulrich à Sarrebourg. Il s'agit d'une commande auprès des compositeurs Romain Didier et Gil Chovet pour choeur de jeunes et orchestre symphonique qui s'intitule "La Friche".
Equipe pédagogique
Denis Clavier, Klara Egloff, Christine Hoffmann – Cordes
Anne-Sophie Garber-Kastel, Jacky Kohn, Jérôme Schmitt – Bois
Francis Della-Nave – Cuivres
François Hagenmuller – Percussions
Olivier Jansen – Direction
L'oeuvre
La Friche est un spectacle musical qui met en scène une bande d'ados pleins d'énergie et prêts à toutes les bêtises, pile au moment où la vie leur propose un regard sur la société et un engagement auquel ils ne s'attendaient pas. C'est une fable sur la nature, le bon sens et la justesse de la simplicité d'esprit.
 

Musique : Romain Didier

Né à Rome, Romain Didier passe son enfance à Paris. Réfractaire aux leçons de piano, il apprend à en jouer seul et devient en quelques années un pianiste autodidacte. Il est repéré par les éditions Gilbert Bécaud qui lui proposent de travailler sur des orchestrations et de collaborer à la réalisation d'un album de Francis Lemarque. Cette rencontre sera déterminante pour la suite de sa carrière. En 1985, Romain Didier rencontre Allain Leprest, auteur-interprète d'une sensibilité artistique proche de la sienne, qui devient son ami et avec qui il entame une collaboration qui aboutira à la naissance de nombreuses chansons et de plusieurs albums. Très apprécié par ses pairs, Romain Didier est régulièrement convié par certains d'entre eux à orchestrer leur travail ou à leur écrire des chansons. Il met ainsi ses talents d'orchestrateur au service de Pierre Perret ou Yves Duteil et, bien sûr, d'Allain Leprest. Il écrit pour divers artistes, tel Annie Cordy, Isabelle Aubret et l'animateur de radio Jean-Louis Foulquier en 1993 (avec Allain Leprest) ou, plus récemment, Jean Guidoni, Enzo Enzo et Kent. Il est le compositeur de plusieurs opéras pour enfant dont Pantin Pantine et Pinocchio court toujours avec Pascal Mathieu. Il sera primé trois fois dans sa carrière par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros, en 1986 pour son double album Piano Public, en 1997 pour l'album Romain Didier en concert et en 2007 dans la catégorie jeune public pour l'album Pinocchio court toujours.

Paroles : Gil Chovet

Guitariste à l'origine, auteur, compositeur, interprète, humoriste, Gil Chovet est aussi auteur de théâtre et innovateur dans l'utilisation de sonorités et la recherche d'instruments simples et adaptés pour le plus grand bonheur de ses jeunes spectateurs. Artiste tout public, il s'est orienté vers les années 90 en direction du jeune public, notamment en spectacles scolaires, de la maternelle au primaire mais en direction également du théâtre pour lequel il écrit régulièrement.

Orchestre des Jeunes Symphonistes mosellans

Créé en 2013 par Alain Pacquier et Olivier Jansen à partir de Woippy près de Metz, le programme des Jeunes Symphonistes Mosellans (JSM) réunit des jeunes autour d'une expérience pédagogique originale et innovante.

Fédérer les énergies des jeunes musiciens mosellans autour d'un grand projet artistique commun, apporter la complémentarité de la pratique orchestrale aux jeunes du département ayant fait le choix d'une pratique musicale soit « isolée », soit dans le cadre de l'une des nombreuses écoles de musique de Moselle, tel est l'objectif initial des Jeunes Symphonistes.

Direction musicale : Olivier Jansen

Après avoir obtenu tous ses diplômes au CNR de Metz en classes de trombone, de formation musicale et de musique d'ensemble, il obtint en 2001 le diplôme d'Etat de professeur chargé de direction d'ensembles à vents. Ses horizons musicaux préférés d'une extrême diversité, du classique au jazz en passant par les répertoires latinos et l'improvisation, l'amènent à multiplier les rencontres musicales, de l'Orchestre National de Lorraine aux ensembles de jazz Lorrains en passant par l'Orchestre de Chambre du Luxembourg. Directeur de l'école de Musique, de Théâtre et de Danse de Woippy depuis 2001, il s'implique particulièrement dans le programme de réussite éducative destiné aux enfants de la cité en développant des projets pédagogiques novateurs. Avec Alain Pacquier ils créaient le programme des Jeunes Symphoniste mosellans, dont il est le directeur artistique et musical depuis 2013.
 


Direction des choeurs :
Emmanuelle Guillot-Droullé

Passionnée par la musique sous toutes ses formes, Emmanuelle Guillot-Droullé a d'abord obtenu ses médailles d'or (et Prix Interrégional) de Harpe, de Musique de Chambre, de Formation Musicale, d'Analyse Musicale au Conservatoire de Nancy avant de compléter sa formation en Harmonie, écriture et Accompagnement au piano. Parallèlement, elle a obtenu une Maîtrise de Musicologie et a choisi de se perfectionner en Direction de Choeur au Centre Polyphonique d'ARIAM-Île de France et en Direction d'Orchestre au Conservatoire de Reims avec Jean-Sébastien Béreau. Titulaire du Certificat d'Aptitude à la Direction d'Ensembles Vocaux et à la Direction de Choeur, Emmanuelle Guillot-Droullé enseigne depuis 1994 au Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné de Metz-Métropole. Elle assure parallèlement la direction musicale de plusieurs disques pour les enfants et intervient chaque semaine auprès des enfants placés de 0 à 3 ans avec sa harpe troubadour et sa voix. Investie depuis 2011 dans le Festival "Nancy Voix du Monde", elle y a dirigé le Grand Choeur, fort de 200 choristes lorrains, et y a créé les spectacles d'ouverture du festival. Elle se produit également fréquemment avec le groupe vocal PICCOLO, pour lequel elle compose, chante, enregistre et interprète des spectacles de création et de chanson.

Annick Hoerner

Titulaire du Certificat d'Aptitude de Direction d'Ensembles Vocaux, Annick Hoerner-Pignot s'est formée au conservatoire de Luxembourg avec Pierre Cao, puis au CNSM de Lyon avec Bernard Tétu et Nicole Corti. Licenciée en musicologie, elle a étudié parallèlement l'harmonie, l'analyse, le piano, le chant et la guitare. Elle est titulaire du 1er Prix Supérieur Interrégional et du Diplôme d'Etat de guitare. Elle enseigne le chant choral et la direction de choeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz depuis 1993. Son parcours l'a amenée à diriger divers ensembles vocaux d'adultes et d'enfants, ainsi que des rassemblements de choeurs et orchestres. Elle participe régulièrement aux réflexions nationales menées par l'IFAC (Institut Français d'Art Choral) sur l'enseignement du chant choral et de la direction de choeur. Elle poursuit parallèlement une activité de chanteuse notamment en musique médiévale en tant que soliste à la Scola Metensis (Centre d'études grégoriennes de Metz).


CALENDRIER

Dimanche 26 février de 9h30 à 16h30 Atrium (Woippy)
Week-end du 28 au 30 avril – Résidence au Couvent de Saint-Ulrich (Sarrebourg)
 Samedi 13 mai de 13h30 à 17h  –  Auditorium du conservatoire (Metz)
Lundi 29 mai (férié) de 9h30 à 16h30 – Atrium (Woippy)
Dimanche 4 juin – Répétition et concert – Arsenal (Metz)
 
PARTICIPATION AUX FRAIS - 120€

 Frais pédagogiques
+ Hébergement
+ Repas du vendredi soir au dimanche midi à Sarrebourg  
+ Transport Woippy/Sarrebourg

 


Flyer de présentation


Un projet porté par les rencontres musicales
de Saint Ulrich, la Cité musicale-Metz,
l'Union de Woippy, le CRR de Metz-Métropole
& l'INECC Mission Voix Lorraine


L'association des Amis de Saint Ulrich et Les Rencontres Musicales : créée en 2013 et reprenant le relais du Centre International des Chemins du Baroque, l'association des « Amis de Saint Ulrich » a pour but de développer toutes actions d'animation, de formation et de création à dominante musicale permettant de faire rayonner ce qui est devenu au fil des années un véritable centre-ressources, également espace de conseil et de réflexion, notamment dans le domaine pédagogique. L'association est également le support d'organisation du Festival de musique de Sarrebourg.

Logo-web-Final.jpg


Maison de toutes les musiques et de la danse à Metz, la Cité musicale-Metz est le fruit de l'histoire de la ville de Metz et de la région Grand Est traditionnellement acquises à la musique. Projet précurseur en France sur ce modèle, la Cité musicale-Metz rassemble les trois salles de spectacle de Metz (Arsenal, Bam et Trinitaires) et l'Orchestre national de Metz dans un projet ambitieux au service de la création et de l'innovation artistique, à la croisée de toutes les esthétiques musicales et les disciplines, en faveur du public et des amoureux de la musique.

L'école de Musique, de Théâtre et de Danse de l'Union de Woippy propose un cursus d'études musicales diplômant en trois cycles (éventuellement précédé d'un cycle d'éveil). Elle se conforme ainsi au schéma d'orientation pédagogique des écoles de musique, établi par le Ministère de la Culture, en partenariat avec les différentes organisations professionnelles. En outre, l'Ecole est affiliée à la C.M.F. (Confédération Musicale de France), dont elle applique le programme pédagogique. L'évolution par cycle permet à l'élève de progresser dans le respect de son rythme individuel. Chaque cycle peut être rallongé ou raccourci selon la progression de l'élève. Le professeur propose à l'élève le passage au cycle supérieur dès qu'il a atteint les objectifs fixés dans le cycle. Parallèlement au cursus diplômant, un parcours amateur est possible pour les adultes à partir de 16 ans.

La création de l'école de musique fut votée en 1835 par le Conseil Municipal de la ville désirant compléter le beau système d'instruction populaire dont Metz était doté et en faire bénéficier la jeunesse messine. La direction fut confiée à Victor Desvignes et le premier cours de solfège eut lieu le mardi 3 février 1836 à l'Hôtel de Ville, salle de Guise à 18 heures. L'accroissement important de l'école aboutit, par ordonnance royale du 16 août 1841 à sa promotion en succursale du Conservatoire de Paris. Les locaux, rue des Trinitaires devenus insuffisants, la ville acheta en 1969 l'Ancien Couvent du Bon Pasteur, situé 2 rue du Paradis pour y aménager, d'abord à titre provisoire, des salles supplémentaires, puis, après l'abandon de plusieurs projets de construction nouvelle, décida la remise en état définitive du bâtiment. Aujourd'hui, le Conservatoire dont l'appellation exacte est Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné Eurométropole de Metz en l'honneur du compositeur lorrain, compte 100 enseignants, 1600 élèves et dispense plus de 60 disciplines. Équipement culturel d'intérêt communautaire, il est géré par l'Eurométropole de Metz depuis janvier 2004, sous le contrôle du Ministère de la Culture pour le domaine pédagogique.

     

Centre de ressources pour le développement des pratiques chorales et vocales, l'INECC Mission Voix Lorraine est au service de tous ceux qui, professionnellement ou pour leur loisir, font de la voix un outil d'expression et de communication privilégié. Créé en 1992 sous l'impulsion conjointe du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Lorraine) et du Conseil Régional de Lorraine pour contribuer au développement du chant choral, nos domaines de compétences s'élargissent aujourd'hui à toutes les formes de pratique vocale. Nos principaux axes d'intervention sont : l'information, la formation, l'action culturelle et éducative, la coordination et l'accompagnement de projets, l'observation et la connaissance des pratiques vocales sur le territoire.

Newsletter
Veuillez sélectionner vos préférences