26 Octobre 2022

Fermeture définitive de La Machinerie 54

Fermeture définitive de La Machinerie 54 : un gâchis culturel et humain

Après des mois de travail pour surmonter les difficultés qu'elle rencontre, La Machinerie 54 se voit contrainte de fermer ses portes car elle fait face à l'impossibilité de garantir la continuité de son exploitation. Son conseil d'administration a acté le 26 octobre 2022 la dissolution de l'association dans les semaines qui viennent.

L'INECC Mission Voix Lorraine apporte toute sa compassion et son soutien à l'équipe de La Machinerie 54.

fin d'activité et licenciement du personnel
Suite à une procédure d'alerte de la Commissaire aux Comptes de La Machinerie 54 fin septembre, et à l'absence d'engagement financier de la part de la Communauté de Communes Orne Lorraine Confluences, La Machinerie 54 n'est pas en mesure d'assurer la continuité d'exploitation de  son association et se voit donc contrainte de fermer.

Une procédure de licenciement économique collectif du personnel est également en cours. La Machinerie 54 c'était au 1er janvier 2022 une équipe de 16 personnes (6 salariés de droits publics/10 salariés de droits privés). Face aux difficultés financières de la structure et à des désaccords sur l'affectation du personnel public avec l'intercommunalité, l'équipe avait été réduite à 7 personnes à la fin de l'été 2022.

L'équipe de La Machinerie 54 a su prouver au long des crises traversées ces dernières années (fusion, COVID, changement de direction…), une cohésion dans l'adversité et un esprit solidaire. Les départs récents et brutaux se sont faits dans la douleur, la perspective d'une surcharge de travail quant à la nouvelle répartition des tâches, la fatigue accumulée et à venir, le manque de reconnaissance et de projection. Finalement, plus aucun personnel ne sera employé par La Machinerie 54 à partir de la mi-novembre.

Comment en est-on arrivé là ? 
La Machinerie 54 est une association subventionnée et donc dépendante de ses financeurs qui lui donne des moyens et objectifs à remplir. Son partenaire principal est la Communauté de Communes d'Orne Lorraine Confluences.

Nous pourrions résumer la situation en octobre 2022 à :
« suite aux derniers échanges entre La Machinerie 54 et l'intercommunalité, il en ressort qu'OLC ne souhaite plus travailler avec La Machinerie 54 ni rédiger une nouvelle convention entre les deux structures pour 2023. » Cette décision entérine les difficultés financières de La Machinerie 54 et donc l'impossibilité de continuer son exploitation.
 
Jusqu'au bout et depuis des mois, l'équipe a continué malgré tout à  travailler afin de fournir une offre culturelle sur le territoire, bien qu'une programmation à très moyen terme ait empêché la projection des équipes, des publics, des compagnies et des partenaires. La réalité de notre profession implique différents degrés d'anticipation à tous les niveaux : communication auprès des publics (minimum 2 mois), demandes de subvention (minimum un an), tissages de partenariats (bien plus)… Par son silence des derniers mois, OLC a condamné l'équipe à travailler sans prévisions, dans l'urgence et la refonte de ses projets, laissant penser que leurs missions n'avaient pas besoin d'être subventionnées à l'avance pour être mises en places.

Il faut tout de même noter que le projet de La Machinerie 54 (rassemblement du TIL et du CC Pablo Picasso) émane d'une étude financée par Orne Lorraine Confluences (ancienne équipe d'élus), en lien avec la fusion des intercommunalités et la volonté avec l'ensemble des partenaires (DRAC, Région et Département) d'avoir une structure qui rayonne sur le nouveau territoire de l'intercommunalité.

Perte de la dernière scène convention d'intérêt national de Meurthe-et-Moselle
La Machinerie 54 était la dernière scène conventionnée d'intérêt national sur le département. Sa fermeture impacte le territoire, ses salariés, mais aussi :
  • La compagnie du Jarnisy, partenaire artistique principal de La Machinerie 54 qui bénéficiait du soutien au long cours de La Machinerie 54 et du TIL et du CCPP avant elle.
  • Les artistes associés : cie Pardès rimonim, cie en attendant… qui entamaient leur cycle d'accompagnement de trois ans.
  • Tous les artistes et techniciens qui perdent des opportunités d'emploi, des lieux pour créer et pour être vu.
  • Tous les prestataires de la structure qui comptaient également sur La Machinerie 54 pour leur activité : imprimeurs, graphistes, loueurs de matériel technique, comptables, restaurateurs, transports scolaires, etc.
  • Les commerces locaux qui bénéficiaient du passage des artistes, publics et présence des salariés sur le territoire.
  • Tous les partenaires de la structure : toutes les écoles du territoire, les centres médicaux et sociaux, les structures culturelles, etc.
  • L'ensemble des publics individuels, fidèles, éloignés, stagiaires, tous ceux pour lesquels La Machinerie 54 oeuvrait à faire tomber les barrières vers une offre culturelle (handicap, covoiturage, solidarité tarifaire…).
  • Les autres structures de spectacle vivant du territoire et surtout les réseaux professionnels régionaux et nationaux au sein desquels La Machinerie est un partenaire actif.

La fermeture de La Machinerie 54 entraine la perte d'un savoir-faire et d'une offre culturelle sur le territoire en plus de l'impact humain direct.

LA MACHINERIE 54 TIENT A REMERCIER TOUS CEUX QUI L'ONT SOUTENUE PENDANT CES LONGS MOIS D'INCERTITUDES
Les partenaires institutionnels DRAC, Région Grand-Est et conseil départemental 54 pour leurs conseils précieux et le maintien de leurs engagements malgré les incertitudes.
Le soutien indéfectible des artistes, professionnels de la culture, enseignants, publics individuels et en groupes, tous ceux qui agissent à nos côtés.
Merci à notre conseil d'administration et plus particulièrement à nos présidents de plus ou moins longue durée : Michel Tonon, Daniel Sneed et Jean-Pierre Minella mais aussi aux comités directeurs des structures qui ont précédé la nôtre à Homécourt comme à Mancieulles.
Merci pour vos mots, attentions, actions pour faire subsister ce poumon de culture.

Nous conclurons par cet extrait du discours de rentrée de Jean-Pierre Minella le 1er octobre :
« il est indispensable que nos concitoyens et particulièrement les plus jeunes soient en contact permanent, au cours de leur cursus scolaire et au-delà, avec la culture. Parce que ne pas baigner dans un espace culturel c'est se fermer parfois pour toujours à la compréhension de la complexité du monde, de nos sociétés et des êtres vivants. Parce que cela ouvre des perspectives de connaissances plus larges à chacun, parce que cela pousse au questionnement, à la réflexion, à l'envie de savoir. Parce que cela aide à avoir une connaissance de notre historicité, à se sentir de plain-pied dans notre époque et parce que l'avenir a besoin de citoyens éclairés. »
 
La Machinerie 54 vous donne rendez-vous le samedi 5 novembre à 9h00 pour son Assemblée générale au CC Picasso à Homécourt et une dernière soirée ensemble le 9 novembre à l'issue de la Généalogie du Mensonge.
En savoir plus
La Machinerie 54
Centre culturel Pablo Picasso
Place Leclerc 54310 Homécourt
contact@machinerie54.fr
machinerie54.fr
Retour à la liste
Fermeture définitive de La Machinerie 54
Newsletter
Veuillez sélectionner vos préférences