16 Novembre 2021

Au revoir Chambière !

57-59 rue Chambière. Un bâtiment chargé d'histoire qui fut le premier hôpital Notre-Dame de Bon Secours, construit à partir de 1699 dans le quartier Outre-Moselle, situé au nord de la ville. Un legs du chanoine Rollin en  avait permis sa  création en 1691. Cet établissement, qui a été fondé grâce à des donations privées, était destiné à accueillir des femmes ou des filles de la ville ou du pays messin, pauvres et malades. Il a perduré à cet emplacement jusqu'à son total déménagement rue Paul-Verlaine, dans un nouveau quartier de la ville, en 1919.

Les archives signalent, par ailleurs, que l'hôpital possédait un cimetière jusqu'au transfert de ce dernier (ou plutôt son simple abandon, les dépouilles restant sans doute en place) hors des fortifications sur l'île de Chambière en 1719.

Les locaux sont ensuite devenus un collège d'enseignement supérieur (devenu aujourd'hui le collège de l'Arsenal suite à sa fusion avec le 1er cycle du Lycée Fabert) jusqu'en 1975, puis une annexe du conservatoire, un lieu d'accueil de l'Orchestre national de Lorraine ainsi que de nombreuses associations locales et culturelles.

Citons notamment Le Concert Lorrain, les choeurs de l'Alam, le groupe folklorique lorrain de Metz, la compagnie de danse PH7, la compagnie Le Tourbillon, l'association Arsenic parmi les nombreuses associations culturelles et bien évidemment l'INECC Mission Voix Lorraine depuis les années 1990.

En 2010, la police municipale de Metz emménage dans les locaux de l'Orchestre National de Lorraine. Le bâtiment est désormais devenu l'Hôtel de Police Municipale et c'est maintenant au tour de l'INECC Mission Voix Lorraine de quitter ce lieu chargé d'histoire.

Et pour vous, Chambière, c'est quoi ?
Racontez-nous vos souvenirs !

Complétez le formulaire et nous partagerons vos commentaires ci-dessous.

Vos souvenirs

Sources :


Témoignages
J'y étais au collège Taison, celui-ci étant en réhabilitation après effondrement d'un plafond. 4 années merveilleuses dans un bâtiment plein de surprises architecturales, notamment le CDI. J'ai vu la construction du pontiffroy depuis la salle d'allemand située tout en haut du bâtiment.
Elisabeth Jantzen

 

2008/2010, 2 années passées au sein de l'Inecc, rue Chambière, pour mettre en "musique" le suivi administratifs de tous ces beaux projets artistiques développés autour des pratiques chorales et vocales. Un grand merci à Florent, Tristan, Nadège et Marie Charlotte pour ces belles rencontres humaines, votre bonne humeur, votre simplicité. Une équipe investie pour proposer des évènements culturels en Lorraine. Je vous souhaite une longue vie dans vos nouveaux locaux.
Cathy Villeval

 

Les parties de rigolade avec le père Krenc pendant les ouvertures de stage.
Michel

 

1999... jeune universitaire québécois, jeune directeur du Camp musical St-Alexandre, je pars vers METZ pour une année d'études musicales au Conservatoire régional en direction d'orchestre et direction chorale. Après une préparation intense je m'installe dans cette magnifique ville qui aura beaucoup, beaucoup à m'offrir... Il est évident que ma soif d'apprendre et le contexte du voyage me permettait (pour une fois dans ma vie) d'avoir du temps... temps que je souhaitais consacrer aux rencontres musicales, à mon parcours et aux projets à venir. Dès mon arrivée , je tombe sur la "plaquette d'information" de l'INECC bien remplie avec ces dizaines de formations toutes EXCEPTIONNELLES pour moi. À temps plein au conservatoire, mes week ends étaient libres ! Entre des formations avec Pierre Cao, Hervé Niquet et bien d'autres, la découvertes du territoire vaste où s'offrait ces formations, je suis motivé, énervé, stimulé et sans le sou ! Peu importe, j'avais l'objectif de faire TOUTES ces formations. J'ai fait à ce moment la rencontre avec Florent Stroesser sur rue de Chambière. Je crois bien qu'il le sait, mais cette rencontre a changé ma vie.

Voici un résumé de ces premiers échanges (Souvenir d'un jeune musicien !) :
MR - Bonjour Monsieur. Je suis étudiant en musique à l'université Laval au Québec. J'ai pris connaissance des formations offertes par l'INECC. Je suis HYPER motivé à toutes les faire. Je suis même ému de voir la grande qualité de l'offre de votre organisation. Le seul "hic" je ne pourrai assumer les frais de ces formations, vu le contexte d'étudiant étranger.
FS - Je vois... Quelle est la tessiture de ta voix ? Ténor ou basse ?
MR - (heu...) Je suis baryton. J'ai une excellent lecture à vue et j'adore le chant choral
FS - Si tu acceptes de venir chanter avec nous à la Psalette de Loraine, je trouverai le moyen de te faire participer, avec moi, à l'ensemble des formations de l'INECC (...)

Cette rencontre, dans ce lieu mythique - Rue de Chambière - m'aura non seulement permis de rencontrer le GRAND Florent Stroesser, de participer aux formations de l'INECC durant mon année d'études mais aussi de participer à cette année MAGNIFIQUE et remplie de projets avec la Psalette. J'y ai rencontrer des personnes marquantes, j'ai chanté du répertoire sculpté par des grands chefs et l'énergie de ce lieu m'aura certainement marqué à jamais. Cette année aura aussi permis de créer des liens forts. Ils ont mené le choeur Robert Schuman à faire une tournée gravée dans la mémoire de ses participants et de notre belle région du Kamouraska (Camp musical St-Alexandre). D'autres projets musicaux et même des musiciens de la Moselle sont venus par la suite et ont trouvé refuge au Québec. Bref, après plus de 20 ans, je témoigne aujourd'hui, par votre demande, que ce lieu , Rue de Chambière aura marqué le parcours musical et humain d'un jeune musicien québécois. MERCI à vous tous, merci à ces institutions qui vont au delà de leur mission et permettent , souvent dans l'ombre, d'être marquante pour ses visiteurs. Rue de CHAMBIÈRE l'aurai été pour moi. J'en profite pour saluer toutes les personnes que j'ai croisé lors de ce passage dans la belle ville de METZ.
Mathieu Rivest - Directeur
www.campmusical.com

 

Le noyau d'un réseau transfrontalier de chant choral très étendu; plein des échanges entre collègues, nombreux bons petits cafés lorrains ... et surtout beaucoup de souvenir musical. 😍
Carola Ehrt

 

Des conseils d'administration de l'INECC !!
Thibaut Villemin

 

L'endroit où tout a commencé merci MC et Tristan !
Florian Elchinger

 

Des rencontres, du chant, du partage, de la bienveillance ❤️✨
Aurélie Krenc

 

Pour moi rue Chambière c'est quoi ?
- un lieu !! dans mes favoris dans mon GPS car j'y vais une ou 2 fois par semaine pour mon projet musical depuis des mois
- une salle !!! on s'y detend à chanter devant la Seille j'y ai réalisé une photo qui est sur ma pochette d'album pour Saison à part
- des personnes = mes plus belles rencontres qui m'accompagnent dans mes projets
- c'est l'INECC
- c'est mon frère Tristan Krenc
Adeline Toscano

 

De bons souvenirs avec des locaux en mauvais état.
Françoise Cimatti

 

J'étais en classe de 3e dans cette école. Des souvenirs d'élèves devenus musiciens et professeurs, de Melle Pereira, professeur de maths remarquable, de déplacements pour prendre le repas au collège de l'arsenal de l'autre côté de la Moselle. C'était le collège Taison à mon époque. J'avais beaucoup de plaisir de venir à l'INECC dans ces locaux me rappelant ma jeunesse. Souvenirs également de répétitions dans cette ancienne salle de sciences naturelles, notamment avec Pierre CAO. Impatiente de connaître vos nouveaux locaux.
Kris Chapo

 

Pour moi technique vocale avec Nathalie Pierson, en préparation du Magnificat de Rutter.
Jean-paul Vialle

 

Le choeur pilote pour Pierre Cao et La Psallette de Lorraine avec le même chef !
Benoît Damant

 

Nous quittons Chambière à la fin du mois de décembre. Notre association a été déplacée de la place de la Comédie en 1996 pour se rendre dans ce bâtiment. Une histoire de 25 ans .... tout d'abord au 2ème étage dans 4 classes pour un total de 240 m2, puis réduction de la surface utilisée à 120 m2 car les charges représentaient le triple de la subvention accordée, puis en 2017.... nous recevons une sommation pour quitter les lieux en seulement 2 mois !! 😡 Suite à l'intervention de certains élus, nous sommes placés dans l'ancien appartement du concierge pour un petit 40 m2 et plus de salle pour dispenser les ateliers de danses enfants et adultes. Des jours meilleurs arrivent pour nous et nous ne regrettons pas de déménager dans un autre lieu que cette prison qui nous étouffe depuis 25 ans !
Béné Dom Pierson

 

C'était mon collège ! De septembre 1975 à juin 1979, le collège Taison était en travaux, et nous étions délocalisés à Chambière. Et bien des années plus tard, j'y suis retournée pour participer à l'atelier Théâtre et Voix de L'INECC encadré par Romain Ravenel.
Marie-Cécile Vogler
 
Un lieu chaleureux tout comme les nombreuses rencontres que j'y ai faite, Des vibrations, des résonnances, des coeurs à l'unisson, des fou rires, des histoires, des émotions, des chansons. Merci.
Solène Sirvente
 
Oh j'en ai tant à dire … cet endroit / l'INECC Mission Voix Lorraine a changé mon parcours de jeunes musiciens québécois… cet endroit a non seulement changé ma vie mais l'a mis sur une trajectoire nouvelle ayant un impact sur un grand nombre de gens. Cet endroit a changé ma vie…
Mathieu Rivest
 
Mes premiers pas à Metz dans le chant choral. L'orchestre national de Lorraine y avait encore ses locaux. Je ne savais pas ce qui m'attendais ni dans quoi j'avais mis les pieds mais 15 ans après je grandis encore en tant que chanteuse, professeur, choriste et cheffe de choeur.
Lili Oo
 
Mes débuts, là où tout a commencé pour moi 💖🥰
Merci L'INECC pour tout ce que vous faites ❤️❤️❤️
Anne Victorion
 
Idem Marie-Cécile Vogler : mon collège ! quelle plaisir d'y retourner ensuite « formateur »... Une sorte de boucle ... bouclée ?
Fabrice Kastel
 
Chambière pour moi, ce sont des mélodies ronflant dans les couloirs lors des répétitions de L'ONL sur lesquelles je faisais des grands jetés, des arabesques .... des instants d'enfance, une partie de Ma madeleine de Proust, de l'émotion, et de l'attachement. Puis ce lieu m'a vu grandir, et permis la création d'un réseau. Un lieu symbolique de la Culture sur Metz rayonnant au delà du département. Un lieu d'échange, de partage. Merci à chacun d'avoir oeuvré et surtout de tenir le Cap.
Tiphaine Theobald
 
Trop de choses à dire sur la rue Chambière. Une histoire de 10 ans, de belles amitiés, de la confiance, des rires, mes bureaux, du partage, beaucoup de musique aussi. Le lieu me manquera mais tant que vous vous êtes toujours là, ça ira 🥰😘
Hélène Koenig-Grun
 
Premier emploi en 2010 après mes études pour un remplacement en CDD, j'ai eu la chance d'être recrutée par Florent Stroesser et d'être accueillie par mes collègues de l'époque Cathy et Tristan. Nous passons par le numéro 57. Les bureaux de l'Orchestre national de Lorraine sont encore visibles, nous côtoyons Le Concert Lorrain, le choeur de l'Alam, l'ensemble Stravinsky, culture 21, PH7, le syndicat de la ville de Metz… Je ne pensais y rester qu'un an. Quasi douze ans après je suis toujours là ! J'y ai découvert un engagement pour le milieu associatif et le monde de la Culture, trouvé de formidables collègues, stagiaires, services civiques et apprentis, rencontré des intervenants engagés et passionnés, eu la chance d'écouter des artistes incroyables, eu le plaisir de voir chanter d'innombrables stagiaires et choristes, vu s'épanouir de nombreux enfants à travers la musique.

A tous mes collègues de la rue Chambière : Corinne, Hélène, Żaneta, Sarah, Maeva, Audrey, Léo, Aurélien, Margaux, Marion, Marie, Florian, Irma, Gwenaëlle, Mélanie, Délia, Anna, Philippe, Maya, Yanna, Loriane, Marijo, Fabienne, Annick, Gloria, Bérangère, Lise, Amélie...

Et bien évidemment Tristan, Jeanne, Carole, Elodie, Caroline et Serge.
Marie-Charlotte Roose
 
J'y allais quand le conservatoire était travaux dans les années 1990…
Cathy Wiemert-Mantovani
 
Des fous rires et des rencontres, un petit lieu atypique où tous les sentiments se mêlaient pour créer un rayonnement culturel sur un immense territoire sans jamais aucune prétention.
Aurélien Di Giano
Retour à la liste
Au revoir Chambière !
Newsletter
Veuillez sélectionner vos préférences